Grotte de Rajko

La grotte de Rajko a été nommée ainsi d’après le fameux duc Rajko, un personnage du XIXème siècle qui, selon la légende, menait une double vie. Pendant la journée il servait dans un estaminet local, alors que pendant la nuit il pillait les caravanes ottomanes qui traversaient la région. La population locale croit que le duc cachait sa fortune dans cette grotte et c’est pour cela qu’elle porte son nom.  

La grotte de Rajko est la plus grande grotte de Serbie et comprend plus de 2 kilomètres de couloirs explorés, dont un peu plus de 600 mètres sont aménagés pour les visiteurs. La grotte est divisée en une partie affluente et une partie « source ». Les deux se distinguant de par leurs horizons : un horizon sec et un horizon humide traversé par la rivière de Rajko. La reconstruction de la grotte a permis de relier ces deux horizons, ce qui donne la possibilité de faire une boucle pour visiter le lieu.
En se promenant sur la piste aménagée de la grotte les visiteurs sont plongés dans une atmosphère apaisante créée par le son de l’eau produisant un bel écho au sein de la « Salle des oursins ». A côté de cette salle, décorée par des milliers de tubes en calcite suspendus au plafond, vous verrez des bassins rosâtres en tuffeau, vastes cavités en calcium avec des bords surélevés collectant l’eau qui tombe depuis le plafond. Lorsqu’elles sont remplies d’eau, elles produisent un effet miroir reflétant les murs de la grotte qui les entourent, créant ainsi une image merveilleuse qui mérite absolument d’être vue !
La salle du « Conte d’hiver », située sur l’horizon supérieur de la grotte, a été nommée ainsi à cause de ces colonnes blanches de calcite brillante ressemblant à une aire parsemée de neige. Là-bas, vous vous trouverez face à face avec « l’Ours blanc », une grande figure recouverte de cristaux scintillants. « L’Ours blanc » est l’une des figures spéléologiques emblématiques de la grotte, qui intriguent aussi bien par leurs formes que par leurs noms étranges. La grotte de Rajko abrite aussi « la Déesse égyptienne », « l’Escargot », « la Bûche aux champignons » et bien d’autres.
Un passage étroit mène jusqu’à la « Forêt de cristal », une salle pleine de calcite cristalline rarement rencontrée dans d’autres grottes en Serbie. La température dans la grotte est constamment à 8 dégrées, avec presque cent pour cent d’humidité, ce qui constitue encore une spécificité de cette grotte.
A l’entrée de la grotte sur la route vers le village de Rajko, un marteau en pierre a été trouvé, indiquant que cette grotte était occupée par l’Homme pendant la Préhistorique. Ce marteau en pierre, trouvé sur un site archéologique, est exposé dans les vitrines du Musée de Majdanpek, une ville située à seulement 2 kilomètres de la grotte.
La grotte est entourée d’une forêt de hêtres, d’érables et de chênes qui avec la grotte de Rajko et la rivière de Mali Pek crée un environnement naturel unique.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie