Tara

Dans la coudée que crée le lit de la rivière Drina se trouve l'une des plus belles montagnes de Serbie, la montagne Tara, qui avec le village de Zaovine et le parc naturel Šargan/Mokra Gora offrent aux visiteurs une occasion exceptionnelle de profiter des beautés naturelles et culturelles de cette région.
Les plus hauts sommets de Tara atteignent plus de mille cinq cents mètres au-dessus du niveau de la mer, et les rivières Drina, Rača, Derventa contribuent autant à cette beauté.

Des forêts sans fin

Dès que vous entrerez dans le parc national de Tara vous serez surpris par une vaste verdure s’étendant à perte de vue. Les forêts denses couvrent la majeure partie de sa surface ce qui en fait l'une des montagnes les plus densément boisées en Serbie mais aussi en Europe.
Peuplée par plus d'un millier d'espèces végétales, la plus célèbre d'entre elles est Picea Omorika, épicéa appelé « fossile vivant » parce qu'il a réussi à survivre le grand âge glaciaire. Ce trésor national de la nature a été découvert par le grand savant Josif Pančić dont l’arbre porte le nom.
Si vous aimez la cueillette des champignons, vous y trouverez plus de 200 espèces dans le Parc National de Tara. On estime qu'il pourrait y en avoir trois fois plus et parmi eux un grand nombre d'espèces rares et protégées.Si vous voulez emporter avec vous une partie de la montagne, visitez les nombreuses pépinières d’épicéas et de plantes médicinales, et offrez-vous le plus beau des souvenirs en choisissant une plante qui vous rappellera pour toujours votre rencontre avec cette beauté montagnarde.

Points de vue à couper le souffle

Perché sur les points de vue panoramiques de la Tara, la nature apparaît dans toute sa splendeur et évoque les esprits des ancêtres qui la vénéraient et honoraient autrefois sa force.
Vous n’arriverez peut-être pas à monter sur chaque point de vue panoramique mais vous ne devez absolument pas manquer de visiter les roches de Banjska et de Bilješka. Sur ces deux sites se trouve une vue donnant sur le lac émeraude de Peručac et le canyon dominant de la rivière de Drina. Vous pourrez observer aussi à partir de Bilješke stenela réserve strictement gardée du célèbre Picea Omorika, ou épicéa de Serbie.
Du belvédère Crnjeskovo vous pourrez observer la vallée où se situe le monastère de Rača, entourée de paix et de tranquillité depuis toujours, à l’opposé de la vie animée de la ville de Bajina Bašta.Une atmosphère complètement différente vous sera offerte à Osluša. C’est de ce point de vue panoramique que décollent les courageux parapentistes qui oublient lors d’un instant que leurs ailes sont ne sont que temporaires, vivant une impression de domination sur le ciel infini qui les entoure. Enfin, on trouve le poste d’observation en bois de Sjenič de 12 mètres de haut, créé uniquement pour ceux qui se précipitent sans crainte vers les plus hauts sommets.

Les sentiers de randonnées et de vélo à Tara

Tara, avec près de trois cents kilomètres de sentiers de randonnée balisés est un paradis pour les amoureux de la nature.
Les sentiers pédestres accessibles de - Zborište, Rača, Mitrovac – Predov krst, Jarevac et Banjska stena et vous mèneront à travers la nature intacte mais aussi à travers l'histoire de cette région. Le chemin de macadam du premier itinéraire se prolonge des Kaludjerskih bara jusqu’au sommet de Zborište. Le sentier pédestre « Rača » serpente à travers une forêt de conifères dense jusqu’au monastère du même nom datant du XIIIème siècle.
Le sentier Mitrovac – Predov Krst se fraie son chemin entre les fabuleux conifères, alors que le sentier « Banjska stena » est principalement éducatif et on atteint ensuite le point de vue panoramique éponyme.
Pour que les beautés naturelles de la Tara soient accessibles à tous, un sentier ouvert à tous a été inauguré. Unique en Serbie, il peut être utilisé par les personnes handicapées. Il est long d’un demi kilomètre et comprend « La classe forestière du Hibou » destinée à la détente et l’acquisition de nouvelles connaissances sur les valeurs naturelles du parc, le tout jalonné de panneaux éducatifs innovants.
Les pistes cyclables dans le parc national de Tara sont praticables toute l’année. Des plus faciles aux plus extrêmes, pas une seule sur ce site ne vous laissera un moment de répit, et quand vous serez fatigués vous pouvez toujours vous arrêter dans un des villages voisins pour un repos accompagné de délicieuses spécialités locales, avec par exemple, une excellente truite grillée.Actuellement, il y a quatre itinéraires cyclables organisés et balisés - Zlatibor - Mokra Gora Mitrovac, Visoka gora, Visoka Tara. A Mokra gora, les cyclistes peuvent faire une « course » avec le train de la célèbre Šaranska osmica ou rendre visite au village-ethno de Drvengrad.
La piste de Visoka gora représente un vrai défi et vous réserve quelques montées très difficiles, mais l'effort sera récompensé car une descente inoubliable. Ne vous attardez pas trop longtemps dans le village de Šljivovica sur l’itinéraire de la Visoka Tara car il peut facilement arriver que la boisson locale vous empêche de continuer plus loin.
L’itinéraire de Carska Tara et l’un des meilleurs pour faire la connaissance avec cette belle montagne, car il traverse la réserve de Crveni potok et vous amènera directement au lac Perućac qui vous permettra un prompt rafraichissement . 

Monuments culturels et historiques

Tara ainsi que d'autres parcs nationaux en Serbie représentent de véritables trésors du patrimoine culturel et historique de la région.Parmi les plus célèbres monuments on note le monastère Rača, légat du roi serbe Dragutin au XIIIème siècle où sont gardés ses restes. C’est là qu’ont été instaurés les fondements de l'alphabet et de la littérature serbe. Pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est dans l'autel de cette église qu’a été conservé le plus ancien livre serbe : l’Evangile de Miroslav écrit au 12ème siècle.
La nécropole de pierres tombales des XVème et XVIème siècles à Perućac et à Rastište a été placée en 2016 sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO.Si vous êtes plus intéressé par l'histoire contemporaine, vous trouverez dans le parc national de Tara un mémorial de la Seconde Guerre mondiale appelé "Borovo brdo".

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie