×

COVID-19: View the latest information about COVID-19.

Golija

Contrairement à la plupart de montagnes en Serbie, Golia est connue pour sa nature docile. Ses nombreuses forêts, prairies et pâturages sont préservés, pratiquement intacts, ce qui vaut aussi pour sa flore et sa faune qui restent pourtant très variées. Il n’est donc pas étonnant que l’UNESCO ait décidé de la proclamer réserve de biosphère de Golija - Studenica.

Les plus hauts sommets, Jankov kamen, Crni vrh et Bojevo brdo sont aussi des belvédères à partir desquels une vue incroyable s'étend, entre autres, sur les montagnes environnantes de Kopaonik, Komovo et Prokletije, tandis que la frontière de Golija est déterminée par les rivières d’Ibar, Raška, Moravica et Studenica.
Golia abrite également l'érable de montagne, qui a réussi à survivre même pendant l'âge glaciaire, les amateurs de champignons pourront y cueillir des dizaines d'espèces comestibles. Si le motif de visite est le monde animal, vous y rencontrerez une centaine d'espèces d'oiseaux, ainsi que des hérissons, des loirs et des belettes officiellement protégées.
Les amoureux du monde végétal ne devraient pas manquer les espaces rares présentes autour du lac de Dajić, mais aussi près des lacs de Košanin et de Devojačka voda.
A ces beautés naturelles viennent s’ajouter des attractions culturelles et historiques. Au XIIème e XIIIème siècle, dans les alentours de Golija, deux monastères furent construits, importants pour l’histoire et la culture de la Serbie : Studenica et Gradac.
Celui de Studenica, construit par le père fondateur de la dynastie royale serbe des Nemanjić figure sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en raison de son importance en tant que centre spirituel de l'État médiéval serbe, tandis que celui de Gradac représente une œuvre architecturale unique dans la région en raison de la combinaison d'éléments gothiques et byzantins.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie