×

COVID-19: View the latest information about COVID-19.

L’homme et la biosphère

Le programme scientifique de l’Unesco « L’homme et la biosphère » a été lancé en 1971, visant à améliorer les relations entre les hommes et leur environnement.Dès lors, et aujourd’hui encore, des zones y sont désignées comme ayant un fort potentiel pour maintenir l’équilibre entre l’environnement d’une part et le développement économique accéléré des communautés humaines d’autre part.

Dès lors, et aujourd’hui encore, des zones y sont désignées comme ayant un fort potentiel pour maintenir l’équilibre entre l’environnement d’une part et le développement économique accéléré des communautés humaines d’autre part.
La Serbie prend le plus grand soin de deux réserves de biosphère sur son territoire – Backo Podunavlje au nord et Golija-Studenica au sud du pays- contribuant ainsi au maintien de l’équilibre entre les processus naturels et l’activité humaine, qui interfèrent en harmonie parfaite sur ces territoires depuis déjà des milliers des années.

Backo Podunavlje a été intégré dans ce programme pour plusieurs raisons : ses habitats naturels rares, sa grande diversité d’espèces végétales et animales, et son riche patrimoine culturel préservé par les habitants de la région.
La montagne Golija constitue la partie centrale de la réserve de biosphère Golija-Studenica. C’est une des montagnes les plus boisées de Serbie et il y vit de nombreuses espèces d’oiseaux et de mammifères. La réserve abrite un des plus beaux monuments de l’architecture serbe du Moyen Âge- le monastère de Studenica.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie