Maglić

Dans les environs de Kraljevo, sur l'étroit plateau d'un récif rocheux au bord de la rivière Ibar, se trouvent les vestiges de la ville médiévale de Maglić.Cette ville aurait été érigée au XIIIème siècle, puis entre l’année 1324 et 1337 l'archevêque Danilo y restaura un ancien fort et y établit une école monastique.

Les constructeurs de massifs remparts d'une largeur allant même jusqu’à parfois deux mètres ont suivi la forme de la montagne pendant l’édification, ce qui a donné à la forteresse une forme multi-angulaire irrégulière. Une excellente position stratégique de la ville médiévale en plus d’une rivière entourant Maglić en a fait un lieu idéal de défense pour les monastères de Žiča et de Studenica situés à proximité des raids de l’armée turque. Quand elle passa quand même sous la domination turque, Maglić fut proclamée siège de canton.
Aujourd'hui, sur le rocher au-dessus de la gorge d'Ibar subsistes de puissants murs en pierre et sept grandes tours. Un donjon assez bien préservé permet aux visiteurs d’évoluer dans l'environnement dans lequel les habitants de la forteresse vivaient et travaillaient autrefois.
Au sein de l'anneau de protection de la ville, les vestiges d'une boulangerie, d'un palais, de réservoirs d'eau, ainsi que de l’église dédiée à Saint Georges, composée d’éléments de construction gothiques ont été retrouvés.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie